Lutter pour ses droits


La garde nationale des états-unis bloque une rue à Memphis pendant une manifestation pour les droits civiques, le 29 mars 1968.

Je ne peux m’empècher de mettre ca en parallèle avec la conculsion du texte La grève étudiante n’est pas un simple boycott: historique et perspectives de l’Association des juristes progressistes :

« Finalement, en tant que juristes, nous désirons souligner que malgré les apparences, un droit n’est pas créé par voie législative, mais arraché au terme de luttes politiques et sociales importantes. Et pour le préserver, il faut l’exercer. Alors, nous disons aux étudiantEs : Vive le droit à la grève. Et à travers lui, vive la démocratie.»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 1 = 3