Tirage au sort et démocratie délibérative

« La pratique de l’échantillon représentatif dans les prises de décision redonne au tirage au sort une place dans les régimes politiques contemporains. La diversité qu’il introduit dans les procédures contribue à renforcer la légitimité démocratique. Il paraît dès lors envisageable, selon Yves Sintomer, d’associer le tirage au sort aux élections elles-mêmes. »

Tirage au sort et démocratie délibérative – Une piste pour renouveler la politique au XXIe siècle ?

Lecture étrange quand on la fait tout juste après les élections de l’assemblée générale annuelle du Syndicat des professeurs du cégep de Saint-Laurent, où je suis officier syndical.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

79 + = 83