« Gouvernance » démocratique de l’Internet

Dans l'article Urgent action required for democratising the global governance of the Internet Other News propose de mettre la « gouvernance » d'Internet dans les mains de l'ONU parce que la commercialisation croissante des services Internet menace l'Internet puclic. La dominance de Facebook, Amazon et cie pourrait en arriver à privatiser une partie des protocoles de communication.

Je ne peux m'empècher de faire le parallèle avec le monde du travail : quand les investisseurs profitent trop du gain en productivité qu'on fait grâce à une meilleure organisation de la collaboration, la réaction a été la mise en place de mécanismes pour protéger l'intérêt public au sein de l'État. En sommes nous là concernant Internet ?

Mathjax

[mathjax]

Mathjax est un projet libre de librarie javascript soutenu financièrement par plusieurs organismes et éditeurs importants en mathématiques afin de pouvoir afficher facilement du contenu mathématique de haute qualité sur web. Je l'utilise maintenant sur mon site personnel, mon site pour mes étudiants et bien sur pour ce carnet. Le rendu typographique est très beau, et peut être « zoomé ». Voici par exemple les deux parties du théoreme fondamental du calcul:
$$\frac{d}{dx}\int_a^x f(t)\,dt = f(x)$$
$$\int_a^b f'(x)\,dx = f(b)-f(a)$$

Pour utiliser mathjax, on peut simplement ajouter un peu de code dans l'entête html, ce qui aura pour effet de charger la librairie à partir du serveur central du projet. Cette méthode a l'avantage de ne pas exiger l'installation locale de mathjax.

Poste Canada poursuit Geolytica au sujet d’une base de donnée de code postaux

Poste Canada vient le lancer une pousuite contre geocoder, un groupe qui a compilé une base de donnée de code postaux à l'aide de volontaires. C'est ce qu'on apprend dans dans le billet Canada Post Files Copyright Lawsuit Over Crowdsourced Postal Code Database de Michael Geist.

Poste Canada prétend que la loi sur le droit d'auteur s'applique à leur base de donnée, même si ll'information a été ammasée à l'aide d'un groupe fournissant volontairement de l'information et non en utilisant la banque de donnée de poste canada et même si l'information est possiblement trop simple pour que la loi sur le droit d'auteur s'applique (on ne peut avoir de droit sur une adresse postale par exemple).

Capacité mondiale de calcul, de stockage et de communication d’information

Article qui montre que la capacité mondiale totale de calcul est maintenant comparable à celle d'un cerveau humain et qui analyse l'évolution de la répartition du stockage et de la capacité de calcul entre les différents formats (inc. photos analogues, cassettes audio et disques vinyles).

The World's Technological Capacity to Store, Communicate, and Compute Information, Martin Hilbert and Priscila López, Science, 2011

Il faut absolument regarder le matériel complémentaire en ligne, qui contient les données détaillés utilisées pour cette étude.

Je compte utiliser cette source pour préparer un exposé d'introduction présentant les grandes idées de la théorie de l'information. Ces données me serviront à montrer l'évolution de la capacité de transmission et de stockage au cours des dernières années. J'aimerai présenter l'impact social du passagede certains seuils, comme par exemple le moment où nous avons eu pour la première fois la capacité d'envoyer de la vidéo en temps réel.

Mettre en ligne les documents obtenus par la loi sur l’accès à l’information

Les créateurs du site Governement Attics se sont donné pour but de rendre accessible en ligne le plus grand nombre possible de documents gouvernementaux états-uniens ayant été obtenus par
la loi sur l'accès à l'information.

Je ne sais pas ce qui arrive habituellement à ces documents quand des journalistes en obtiennent copie. Je ne crois pas qu'ils soient mis à la disposition du public, mais ça me semble un très bon moyen pour aider les électeurs à critiquer leur gouvernement. Comme peu de gens savent comment faire une demande d'accès à l'information, publier les documents obtenus leur permet au moins d'avoir un... accès réel aux documents obtenus. De plus, on peut espérer que la centralisation en une seule source collective favorisera sans doute des recoupements inattendus entre les informations des différents documents.